Un merci de trop - Carène Ponte

Un merci de trop

Un merci de trop est un livre plein d’humour. Au travers ce récit, Carène Ponte aborde le développement personnel. Et aussi la découverte de soi et l’envie de faire ses propres choix.

Un merci de trop est un livre de 284 pages et est publié aux éditions Michel Lafon. J’étais à la recherche d’un livre pas trop prise de tête et je suis tombée sur celui-ci. J’ai lu le résumé et me suis dis que c’était parfait, que j’allais rigoler. Ça n’a pas manqué.

Dans cette histoire, nous suivons Juliette, jeune trentenaire célibataire qui travaille au sein d’une société où elle ne se plaît pas. Depuis toute petite, Juliette ne fait pas de vague. C’est une gentille fille qui fait tout pour rendre ses parents fières d’elle. Lorsqu’on lui fait une remarque, celle-ci ne réagit pas ou alors tout ce qu’elle trouve à répondre c’est : merci. Jusqu’au jour où …merci devient LE MERCI DE TROP. Elle envoie tout balader, quitte son travaille et décide de tout mettre en oeuvre pour réaliser son rêve, devenir écrivain. Mais il y a des choses que l’on ne prévoit pas et … SURPRISE !

Dans cet ouvrage on a Juliette, le personnage principal qui est assez rigolotte dans sa façon d’être et de faire les choses. Elle se met souvent dans des situations embarrassantes ou délicates, c’est ce qui fait que l’on s’attache à son personnage. J’ai trouvé que parfois elle se posait trop de questions sur ce que pense les autres. Genre “si je fais ça, que vont t-ils dirent ?”. Petit à petit le personnage de Juliette évolue, elle veut devenir LA VRAIE JULIETTE. Celle que personne ne connait, celle qui dit ce qu’elle pense, qui fait ce qu’elle veut de sa vie. Sa vie bascule et malgré tout, elle est enfin heureuse.

Nous découvrons également le personnage de Nina, la meilleure amie de l’héroïne. Nina est un personnage optimiste, remonte moral, qui voit le bon côté des choses. On a tous une personne comme Nina dans notre entourage, une personne qui fait rire, à qui on peut tout dire, elle ne jugera pas et surtout encourage. Il y a aussi, les personnages de Marc, le géniteur, Luc, le voisin beau goss, les parents de l’héroïne et j’en passe.

Ce récit m’a beaucoup plu car c’est un sujet que j’affectionne particulièrement. Savoir qui nous sommes vraiment est très important pour une vie harmonieuse et heureuse sans se soucier de l’avis d’autrui. Supprimer les ondes négatives et se concentrer sur des choses positives afin d’être en accord son corps et son esprit.

L’auteure nous amène à réfléchir et à nous faire comprendre qu’il faut vivre pour soi et pas pour les autres, qu’il faut se donner les moyens de réaliser ses rêves. Elle aborde les relations humaines à travers la vie quotidienne et nous propose une romance assez fraîche et douce.

C’est une première pour Carène Ponte. Nouvelle auteure avec une manière assez juste de décrire les sentiments, les ressentis. J’ai trouvé son écriture simple mais totalement adéquat avec l’histoire. J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre. J’espère que l’auteure ne s’arrêtera pas à ce premier roman. Qu’elle nous emportera dans de nouvelles histoires. Je vous conseille cette belle histoire d’été fraîche et pleine d’humour qu’il faut découvrir ABSOLUMENT.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *