La briseuse d'illusions - Brenda Drake

Library Jumpers 3 – La briseuse d’illusions

Dans Library Jumpers 3 – La briseuse d’illusions, Brenda Drake vous renvoie dans l’univers de Gianna.  Pourra t-elle sauver les deux mondes ? Aura t-elle les facultés pour ?

La briseuse d’illusions est la suite et fin de la trilogie de Brenda Drake. Après avoir découvert le 1er et 2e volet “La voleuse de secrets” et “La gardienne des mensonges” pour lesquels j’avais eu un gros coup de coeur, il me fallait le dernier. Comme les deux premiers opus, celui-ci est publié aux éditions Lumen et la couverture est encore une fois sublimissime. Pour la fin de son histoire l’auteure nous a encore pondue une vraie briquasse puisque l’ouvrage fait 561 pages.

Dans ce dernier opus, nous allons retrouver Gianna et les autres. L’heure est venue pour elle de combattre. Elle va devoir tout mettre en oeuvre pour protéger les deux mondes de la Tétrade et vaincre Conemar. Elle doit pour cela passer par beaucoup d’épreuves et surtout avoir confiance en ses camarades.

Dans ce dernier bouquin, le personnage qui m’a agacé c’est celui d’Arik. Pourquoi ? Parce que pendant les trois quart du récit, il reste bloqué sur ses positions. Pour lui, il faut respecter les ordres coûte que coûte. Sauf qu’il faut qu’il arrive quelque chose à Gia pour qu’il se rende compte que respecter les ordres n’est pas toujours bon. En tout cas, pas ici. Par contre, nous avons retrouvé une Gianna toujours aussi déterminée et courageuse. Malgré son fort caractère je ne me souvenais pas qu’elle était aussi sensible. Même si à certains moments j’avais envie de la secouer et notamment concernant ses sentiments envers son promis Bastien, je l’ai adoré comme à chaque fois.  

Si ce qui m’avait déçu dans le deuxième volume c’était que le récit était trop centré sur la romance entre Gia et Arik, là en revanche, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. Ce 3e tome était rempli d’intrigue. Tout au long de ma lecture, je me suis posé des questions, j’ai eu peur, j’ai pleuré, j’ai souris… Bref, tout ceci pour dire que je n’ai pas simplement lu mais j’ai également vécu les aventures avec les personnages. J’étais totalement absorbé par ma lecture.

Il faut savoir que j’ai lu le premier tome en décembre 2016 et le deuxième en février 2017, donc ça fait un petit moment déjà. Lorsque je me suis décidé à lire ce dernier tome, je n’avais qu’une seule appréhension, celle de pas avoir assez de souvenirs. Heureusement, dès le début, Brenda Drake fait des rappels. J’avais cette envie de connaître la fin mais maintenant, je suis triste d’avoir quitté des personnages que j’affectionne d’amour. Autant dire que ce dernier est également un gros coup de coeur comme les deux précédents. J’espère maintenant pouvoir bientôt retrouver la plume de l’auteure Brenda Drake dans un prochain roman ou prochaine saga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *